Dernières Videos Rencontre PROVENCE 11 – 04 ILE DE FRANCE 1 à 2

 

COUPE DE FRANCE DES RÉGIONS 14ANS PISCINE DE L’ILLBERG MULHOUSE LE 13 JUILLET 2014 PLACE 1 ET 2
PROVENCE (BONNET BLEU) 11 – 04 ILE DE FRANCE (BONNET BLANC)

Publicités

1er Video Rencontre LANGUEDOC ROUSSILLON 26 – 03 PROVENCE

 

Tout d’abord Merci à Giselle IACOBOZZI  pour toutes les vidéos réaliser sur le site ainsi que celle que vous allez  visionner au courant de cette semaine. Concernent la Coupe de France Des Regions 14Ans.

COUPE DE FRANCE DES REGIONS 14ANS PISCINE DE L’ILLBERG MULHOUSE LE 12 JUILLET 2014
LANGUEDOC ROUSSILLON (BONNET BLEU) 26 – 03 PROVENCE (BONNET BLANC)

L’Alsace en progrès

Article de L’Alsace le 14/07/2014 Adeline Kuenemann

969A5966_DxO-L

Après sa huitième place de l’an dernier, l’équipe d’Alsace, bien que légèrement amoindrie, a réalisé une très belle Coupe de France des régions des 14 ans, cette semaine à Mulhouse, en progressant de deux places pour s’installer à la sixième position. Encourageant.

Huitième l’année dernière, sixième cette année: à ce rythme, l’équipe d’Alsace disputera, d’ici un ou deux ans, les matches pour accéder au podium de la Coupe d’Alsace des régions des 14 ans. Certes, on n’en est pas encore là. Mais les progrès et surtout le potentiel des jeunes Alsaciens sont remarquable. Cette année, diminuée par l’absence de quelques Strasbourgeois qui ont boycotté la sélection, dixit Ludovic Bavière,  le président du Mulhouse Water-Polo, l’équipe d’Alsace a été surprise de prendre la sixième place, après avoir perdu, hier le match pour la 5e place face la Côte d’Azur (12-6). L’objectif était de finir huitième, car l’équipe n’était pas très forte  sur le papier, reconnaît Sébastien Viriot, le coach de la sélection. Finalement, l’état d’esprit a fait la différence. On n’avait pas de leader qui marquait des buts, aucun joueurs n’est sorti du lot, donc on était obligé de jouer ensemble et d’avoir une forte cohésion d’équipe. En fait, ils m’ont surpris, car ils ont su hausser leur niveau de jeu pour faire des exploits, comme celui contre Poitou-Charentes (6-5).

La grande majorité du groupe avait aussi un avantage non négligeable: celui de jouer toute l’année ensemble. Sur les douze poloistes présents, en plus des trois Strasbourgeois et du Colmariens, il y avait huit Mulhousiens, qui connaissent très bien Sébastien Viriot, qui s’est occupé d’eux toute la saison en U15, champion de la zone Est. Mais les quatre autres n’étaient pas en reste puisque des moyens ont été mis en œuvre pour que les sélectionnés puissent s’entrainer ensemble. On a fait les sélections lors de deux après-midi, à Mulhouse et à Strasbourg, précise Sébastien Viriot. Ensuite, on a fait deux stages de trois jours et on est ensemble depuis dimanche (6juille) pour préparer ce tournoi. On a surtout travaillé la défense, et ça a payé. A part contre la Provence (27buts), on ne s’est jamais pris beaucoup de buts.

Une grosse marge de progression

Pour autant, les Alsaciens ne fanfaronnent pas. S’ils ont conscience de leur progrès, ils savent aussi très bien qu’un fossé les sépare encore du podium. On a encore une grosse marge de progression, confirme le coach, ancienne pointe de l’équipe1 de MWP en Nationale 2. Nous, on s’entraîne quatre fois par semaine. Les joueurs de l’équipe de Provence, les vainqueurs de la Coupe , s’entrainent jusqu’à six fois par semaine en sport-étude. Pour progresse, on doit travailler ensemble, avec tous les clubs. Mais c’est déjà prometteur pour l’avenir. Dans cette équipe, on avait quelques joueurs de 2001, qui pourront revenir l’an prochain… Et l’an prochain, il faudra donc aussi compter sur les Alsaciens.

Adeline Kuenemann

Les joueurs Alsaciens: Nathan Ruestch, Zoé Nodin, Zafin Douairi, Sullyvan Beh, Baptiste Durringer, Zoé Fikpon, Pierre Dahlun, Nathan Lo Bruto, Julien Thau, Sabri Ounes, Titouan Sanglard, Louis Ledru.